Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 01:45

 

 

 

 

 

Changement de cap : je suis en congé-maladie, pour éradiquer la saloperie qui m’use depuis un mois, sans que j’aie réussi à produire un pic de fièvre qui m’aurait stoppée net : là, on a sorti la batterie lourde, antibiotiques, cortisone… et 13 jours de repos, ni plus ni moins, toc.

 

Je me repose, je ne fais que ça ; sinon je sors pour aller me faire soigner, drainer, chercher  mes médocs et quelques victuailles alors que rien ne me fait envie - plus d’appétit. Je fais 50 mètres et je m'arrête en sifflant du poumon...

Je regarde encore plus la TV, les émissions de cuisine, j’aime les idées que ça donne… voilà, demain je me fais un tourin bordelais, fastoche: ail, échalote, farine, bouillon, œuf battu, vinaigre aromatisé. Et des croûtons, na. C’est bien, l’ail chasse le démon, et le démon est en moi, ça brûûûle, ça brûûûle.

 

Je tombe l'autre jour sur une production genre top-chef, mais là, ce sont de jeunes designers de mode qui font concours de création.

Pinaise… quel drôle de monde… si je n’avais pas lu ni vu « Le diable s’habille en Prada », je n’en croirais ni mes zyeux ni mes zozores : le jury est composé de quatre stylistes ou journalistes de mode dont deux semblent ne plus savoir comment se singulariser, ça en devient pathétique. On hésite à accorder la palme du snobisme visuel, entre un bibendum en sarouel et chemise XXL noirs, emperlouzé et la boule à zéro à l'exception d'une mèche reteinte en couleur terne et raide de laque qui lui mange la figure enduite de poudre de soleil, et une blonde platine en kimono robe de chambre qui doit s’être collée une banane de perruque avec Patafix-fixe-et-refixe, et se présente comme « égérie d’artiste ». On n’est pas gâtés – cette dernière offrant le clou des appréciations, se résumant à jadôôôr et jâdôôôrpa, retranchée derrière ses monumentaux verres de vitres violets.

 

Le plus inquiétant reste la transmission d’une certaine fashion attitude vacharde du jury aux candidats, les remarques désobligeantes fusant sur l’estrade du jury contaminant largement l’estrade des jeunes couturiers. Est-on obligé de fonctionner comme Anna Wintour?

On repère les talents… aussi bien que les faiseurs… ceux en manque d’identité, qui font tout pour rappeler la dégaine lunettière et capillaire du Saint-Laurent évoqué dans un des derniers biopics à la mode… ou pensent que le fait de laisser pousser ses cheveux roux jusqu’à la taille les dédouanent d’avoir du talent.

 

Je me réjouis de la semaine prochaine : les mannequins qui vont défiler avec leurs créations font au bas mot du 50, ça c’est un putain de défi, fouchtra, au lieu de travailler sur des cintres vivants qui n’ont aucune chance de faire de la cellulite – yaurait pas la place, tant la peau colle à l’os. Va falloir bosser sur la longueur, le drapé, la silhouette marquée... en voilà du challenge, du vrai!

 

 

Tadaaaaam!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clémentine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clémentine
  • Le blog de Clémentine
  • : Mmmhhh... voyons voir. Il va y avoir: - des billets d'humeur - les trucs du quotidien qui me font gondoler - vous aussi, si tout va bien - des réflexions éthiques (eh oui, je m'en pique) - les aventures de Zorro le chat, qui apprend la vie en sautant dans une baignoire ou des WC qu'il croit vide ou au couvercle rabattu - des choses comme ça, quoi
  • Contact

Recherche