Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 10:43

Je te jure… période à couilles successives…

 

Contexte : j’apprends que je dois encore passer en commission d’examen pour le brevet, la première partie est OK, elle se fait en cantonal, je ne savais pas qu’il y en avait une deuxième, centralisée car le brevet est fédéral… c’est si bien expliqué... Bref, que ça ne m’empêche pas de postuler, hein. Mais j’aurais bien aimé avoir ce foutu papier en main, déjà. Aucun doute que je l’aurai, mais la vache ils prennent leur temps !

 

 

Les missions intérimaires se raréfient, par ailleurs… alors je me suis annoncée au chômedu, car il n’y a carrément plus aucune mission depuis plus de 15 jours. Des fois que ça dure. Et de toute façon, une fois ou l’autre, il faudra bien renverser la vapeur et ne garder ces missions que pour du remplissage de tirelire.

Donc, séance d’info… quelle ambiance… visages fermés, honteux… et le jour suivant, rencontre avec ma conseillère : bienveillante, contact sympa – au contraire de deux autres zozos précédents, formalistes, frustrés, voire désagréables. J’ai aimé être congratulée au sujet du brevet, c’est pas des nèfles, cette formation, question valeur du papier et investissement financier – 15 000 boules, fallait les sortir.

On fait le point, j’ai de l’avance sur ses demandes, quelques papelards manquent par ci par là. C’est même pas une corvée, ça tombe bien au moins sur un point : quelqu’un travaille avec moi sur la suite, qui a d’autres angles d’attaque. Et mon point de vue est recevable : ne plus postuler essentiellement que comme formatrice, dans un domaine ou l’autre. On est même tombées d’accord sur la démarche consistant à revoir le rhumatologue qui m’avait montré cliché en main que je n’avais plus de cartilage à la hanche droite – un certificat de capacité limitée est tout-à-fait dans la ligne. Et les athéniens finissant par s’atteindre, elle m’a fourni, à ma demande, quelques coordonnées de partenaires institutionnels, histoire d’offrir mes services comme formatrice à la recherche d’emploi (TRE, comme ils disent).

 

 

On continue avec les couilles ? Allez c’est reparti… Le Nick m’appelle l’autre matin : le break jaune poussin venait de mourir contre une glissière de route de campagne, merci le verglas… heureusement qu’il allait à vitesse correcte, il a juste rebondi, mais a envoyé un autre véhicule ad patres. Pas de dommages physiques, à personne. Sauf que lui-même, l’autre conducteur et les flics ont tous fini sur les fesses à un moment ou un autre : ce bout de route c’est le fond d’un vallon, avec un pont bien exposé à stocker l’humidité et l’eau – 5 cm de glace vive, ça ne pardonne pas.

Comme moi il a immédiatement pensé aux implications (chercher un autre véhicule). Et il l’a trouvé, ce bougre… le jour-même, le même modèle, sauf qu’il est gris ; donc pour saluer la mémoire de cette chère poussinnette aux couleurs « poste », il lui a greffé les rétroviseurs et quelques gimmicks ici et là.

 

 

Bon, ça suffit pour les emmerdes.

Aquagym, j’ai repris… avec 2 séances de suite, donc j’ai bien localisé le matin suivant ma coiffe des rotateurs ; je recommande un tel cours pour capter l’existence de certains muscles.

Demain on se refait une séance avec ma pote Flo, qui a stoppé le temps des fêtes, submergée par une armada de virus superposés.

 

 

Je me rends chez Nick une fois par semaine au minimum, pour m’occuper des juniors pendant qu’il va apprendre à être un meilleur père. Je me cogne dans les meubles et les objets (orteils bien localisés eux aussi, merci…), ou alors des endroits que seule je peux me cogner, vu qu’ils sont tous grands, plutôt sveltes ou les deux ; enfin je veux dire que je suis la seule à être capable de me cogner le nombril dans le coin d’un établi de cuisine…

Je couds à la machine (mes pantets craquent tous au même endroit), je fais mes lessives, je bricole sur la toile, je regarde « Outlander » avec la grande… la dernière fois, j’ai profité d’aller la voir à son cours de patin à glace et de la rapatrier. Elle est gracieuse, elle a un excellent maintien – il lui manque un peu d’audace pour sauter, son genou l’embête. Le petit nain est plus difficile à coacher, c’est fou ce qu’il est dispersé même sous médocs. 3 heures pleines pour un exercice de verbes qui devrait lui en prendre le tiers, pfouhhh, faut s’accrocher.

 

Quoi d’autre… ah oui, j’ai continué mon nettoyage de printemps en avance, tout a meilleure allure. Bizarrement, je me sens plus en paix.

 

Donc en gros, ben ça va. Tous les problèmes sont transformables en opportunités, alors la vie est belle.

Et puis ce biologiste qui a donné à une nouvelle espèce de mite répertoriée le doux nom de "neopalpa donaldtrumpi", c'est savoureux... https://fr.sputniknews.com/international/201701181029646357-canada-mites-trump/

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clémentine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clémentine
  • Le blog de Clémentine
  • : Mmmhhh... voyons voir. Il va y avoir: - des billets d'humeur - les trucs du quotidien qui me font gondoler - vous aussi, si tout va bien - des réflexions éthiques (eh oui, je m'en pique) - les aventures de Zorro le chat, qui apprend la vie en sautant dans une baignoire ou des WC qu'il croit vide ou au couvercle rabattu - des choses comme ça, quoi
  • Contact

Recherche