Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 10:02

« 10.12 Le Vaudois parti en Syrie pour combattre aux côtés des jihadistes a été condamné par le Ministère public de la Confédération (MPC) à 600 heures de travail d'intérêt général avec sursis, assorties d'une psychothérapie. Le trentenaire avait raconté son voyage dans un reportage de l'émission «Temps Présent», diffusé en octobre. »

 

Interpellant.

 

Tout comme on punit les déserteurs…

 

Trouvé sur Wikipedia :

« La désertion est l'acte d'abandonner ou de retirer l'appui à une entité à laquelle quelqu'un avait prêté serment ou avait prétendu devoir allégeance, responsabilité ou loyauté.

Dans une unité militaire la désertion est l'acte de quitter l'unité. La désertion est considérée très souvent comme un crime sérieux, particulièrement en temps de guerre, mais les peines varient très largement, de la peine de mort à la dégradation. »

 

Délit d’opinion, quelque part.

Et je ne suis pas sûre que le gars en question ait prêté serment ou prétendu devoir allégeance, responsabilité ou loyauté, à moins qu’il ne soit devenu suisse par changement de nationalité.

 

Autant je suis choquée par toute attitude terroriste, extrémiste… autant je reste perplexe, éthiquement parlant, devant la portée et la nature de la sanction. Et puis cette idée d’envoyer le mec en thérapie, ça fait lavage de cerveau : c’est bien connu que seuls les patients motivés font du bon boulot dans une pareille entreprise. Et d'ailleurs ce serait quoi, en l'occurence, du "bon boulot"...

 

J’comprends pas.

 

J’aime bien faire des teintures, j’ai obtenu un bleu uni magnifique sur des pantalons blancs l’an passé. Mais lorsqu’insatisfaite du rouge coquelicot (chaime mieux le rouge bordeaux et profond) obtenu sur une autre paire, j’ai voulu la déteindre: ratage complet, on aurait dit que j’avais fait des nœuds ici et là, il y avait des traînées, le froc a fini à la poubelle.

 

Ben tu vois, lecteur, je me demande ce qu'une thérapie va donner, dans le même ordre d’idée, avec la santé psychique du gaillard. Je repense au "1984" d'Orwell...

 

J’ai un doute. Autant lui retirer son passeport…  ça ferait plus net.

 

 

 

 

J'édite... parce que sur M6 ce soir, je vois le témoignage d'un repenti; qui demande ce qu'on fait pour prévenir les départs en masse...

 

Faire peur à ces gamins, en leur parlant de la punition qui les attend au retour?

 

Ce serait jamais que de la dissuasion via la menace voilée de l'ostracisme social qui les guettera quand ils sortiront de prison, en plus de la geôle ellle-même.

 

Je subodore, à l'origine de ces choix radicaux, le manque d'expériences initiatrices qui donneraient du sens au passage de l'adolescence à l'âge adulte. On en propose salement peu il me semble, avec, de plus, les courants pédagogiques de la fin du siècle passé qui ont produit des enfants-rois, des parents ultra-compréhensifs jusqu'à l'impossibilité de prendre une ferme position d'éducateurs.

 

Un bâti déficient des protections internes, une architecture trop flottante. La problématique ne va donc pas se régler en quelques visites de classes de jeunes de 16 à 20 ans, faut pas croire.

 

Ca prend racine tellement plus loin.

 

Le choix du djihadisme? Un simple symptôme de déroute à un moment-clé, à la croisée des chemins de vie.

 

Entre un avenir de merde, et la satisfaction immédiate d'appartenir à un groupe qui paraît valeureux, qui a un idéal de gloire et de paradis à gagner... on aurait choisi quoi, nous, à leur place? Ben cette voie-là aussi, peut-être.

 

Va savoir. Mais va savoir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clémentine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Clémentine
  • Le blog de Clémentine
  • : Mmmhhh... voyons voir. Il va y avoir: - des billets d'humeur - les trucs du quotidien qui me font gondoler - vous aussi, si tout va bien - des réflexions éthiques (eh oui, je m'en pique) - les aventures de Zorro le chat, qui apprend la vie en sautant dans une baignoire ou des WC qu'il croit vide ou au couvercle rabattu - des choses comme ça, quoi
  • Contact

Recherche